Le 13 mai, aujourd’hui c’est la rentrée scolaire !!! Après presque 15 jours de vacances, il est temps de s’y remettre. Soyons honnêtes, je pense qu’aucun de nous cinq n’en a très envie. Nous avons apprécié de ne pas travailler ces derniers temps ! Mais toutes les bonnes choses ont une fin et nous aimerions finir le programme fin juin/début juillet pour être libres ensuite.

Après le petit déjeuner, nous débutons une matinée de révisions.

Les filles ont ensuite droit à une bonne pause durant laquelle elles font des bracelets looms avec Van, une employée de l’hôtel qu’elles ont initiée et qui adore ça. Nous finissons par les « arracher » à leurs occupations pour les emmener faire une promenade en vélo : toujours petits chemins dans les rizières et pagode de Linh Coc.

 

DSC00255 (Copier)

DSC00223 (Copier)

DSC00231 (Copier)

DSC00236 (Copier)

DSC00241 (Copier)

DSC00243 (Copier)

 

Au retour, nous retraversons le village situé en face de notre hôtel et tombons sur un convoi funéraire. Un homme, sourd et muet, nous expliquera à l’aide de grands gestes la vie du défunt. Il est très doué en mimes et utilise des plantes pour dessiner sur le sol. A priori, le défunt aurait fait la guerre Nord/Sud au Vietnam et serait revenu avec des problèmes de santé liés aux gaz…… Il nous demande ensuite à chacun notre âge, lui a 67 ans. Puis, il emprunte mon appareil photo et nous mitraille (je crains un instant qu’il ne nous demande de l’argent car ici c’est souvent le cas, mais non !), il arrive même à faire un selfie avec Clément. Pendant ce temps, la petite troupe qui nous entoure rit de bon cœur……Alors que 100 mètres plus loin, se tient une inhumation.....

DSC00263 (Copier)

DSC00264 (Copier)

DSC00273 (Copier)

DSC00277 (Copier)

 

Nous poussons ensuite jusqu’à Tam Coc pour boire un coup et manger une assiette de nems, avant de rentrer tranquillement.

 

Vers 17h, en compagnie d’Elia et Clara, je prends un cours de cuisine avec Loan, la patronne de l’hôtel. Nous nous rendons d’abord au marché à vélo acheter les ingrédients nécessaires : nous avons choisi de faire une salade de fleurs de bananier (j’en ai mangé au Cambodge avec ma maman et j’avais adoré !) puis du poulet au sésame et au miel. Pour le dessert, nous achetons des mangues.

Nous partagerons ce repas tous les 5 : un régal !

DSC00319 (Copier)

 

 

Le 14 mai, après un copieux petit déjeuner, nous enfourchons nos fidèles vélos en direction de Hang Mua ou « les 450 marches ». Cela se situe à une dizaine de kilomètres de notre logement. Une fois arrivés, nous garons nos vélos à l’extérieur du site pour éviter de payer le parking. Nous sommes étonnés du prix d’entrée du site : 100 000 dongs par personne, soit environ 4 euros ! C’est cher ! On hésite un instant mais ce serait dommage de ne pas gravir les 458 marches menant au magnifique point de vue.

 

DSC00333 (Copier)

Voici l'ascension qui nous attend :

DSC00374 (Copier)

Hop, c'est parti, et on compte les marches !

DSC00385 (Copier)

Et voici la récomprense une fois arrivée au sommet :

DSC00420 (Copier)

DSC00422 (Copier)

 

Vous voyez l'arbre orange en haut de la photo ? J'ai mis une photo de cet arbre sur l'article précédent, nous y avons fait un tour un vélo et avons longé la falaise jusqu'à la rivière.

 DSC00439 (Copier)

DSC00449 (Copier)

Les filles ont trouvé un nouveau grand père :

DSC00473 (Copier)

 

Une vingtaine de kilomètres et 916 marches plus tard, nous sommes de retour, un peu fatigués (il fait très lourd aujourd’hui) à la chambre.

 

En fin d’après-midi, nous sortons refaire une petite balade à vélo dans les rizières puis dinons en « ville ».

DSC00485 (Copier)

 

Le 15 mai, on ne change pas nos bonnes habitudes, c’est en vélo que nous parcourons les 22 kilomètres nous séparant de Hoa Lu, ancienne capitale de trois dynasties féodales du Vietnam entre 968 et 1010. Nous empruntons essentiellement des petits chemins de traverse et la balade est sympa ! Nous mettons 1h30 à atteindre Hoa Lu, en comptant un arrêt « achat bouteille d'eau » et quelques arrêts photos.

Transport de vases lol

DSC00502 (Copier)

DSC00505 (Copier)

DSC00514 (Copier)

DSC00519 (Copier)

A peine arrivés, nous sommes harcelés par des rabatteurs voulant nous faire payer le parking, nous emmener boire, nous vendre des objets. Ça me refroidit immédiatement !

Quand c’est comme ça, je bloque. On poursuit un peu notre chemin pour voir si on a une autre vue sur le site d’un peu plus loin et surtout pour se débarrasser de la meute qui nous entoure (et qui n’hésiterait pas à vous faire tomber de vélo pour vous arrêter). Clément part seul en éclaireur voir le prix des tickets d’entrée. Ce n’est pas cher et les filles ne paient pas donc on décide de tenter la visite.

On a tout à fait le droit d’entrer dans le site à vélo, contrairement à ce que nous disaient les « rabatteurs », et nous le faisons sous leurs yeux mécontents. Na ! Le site nous déçoit. Nous grimpons 200 marches et pensons avoir un beau point du vue du haut, mais non. Il y a un petit temple, mais là encore deux femmes nous collent aux basques en nous réclamant de l’argent, en voulant nous vendre des éventails…etc…Nous visitons ensuite deux temples, c’est assez tranquille, plutôt joli mais sans être exceptionnel non plus. Les photos sont interdites à l’intérieur. Au final, pas grand-chose à voir. On rebrousse chemin. Finalement, la balade à vélo était plus sympa que le site en lui-même.

DSC00534 (Copier)

DSC00536 (Copier)

DSC00538 (Copier)

DSC00544 (Copier)

DSC00550 (Copier)

 

Nous passons l’après-midi à faire de l’école. En début de soirée, une pluie diluvienne s’abat sur la ville. Nous dinons à l’hôtel, de la spécialité locale : de la chèvre : on forme nos rouleaux de printemps nous même, la viande est délicieusement assaisonnée, on se régale !

 

 

Le 16 mai est notre dernier jour au Vietnam.

Check out à midi. Nous rendons la clé de la chambre et empruntons les vélos pour aller déjeuner à Tam Coc. Nous patientons ensuite tranquillement sur la terrasse de l’hôtel en faisant un peu d’école.

(j'ai vraiment une tête affreuse sur cette photo lol)

DSC00554 (Copier)

 

Vers 16h30, nous montons dans un bus pour Hanoi, ici aussi les strapontins sont de mises, j’ai le dos en vrac à l’arrivée.

Loan est vraiment adorable, elle nous a offert une délicieuse pizza maison, des fruits, du pain et même du chocolat Poulain pour notre départ. C’est en pensant à elle que nous dégusterons notre pizza au bord du lac, à Hanoi, en attendant 21h, heure à laquelle un chauffeur nous récupère pour nous emmener à l’aéroport. Ces deux heures à Hanoi, nous permettent de manger, de faire quelques courses en prévision du petit déj à l’aéroport, de regarder les cours de gym tonique qui se déroulent au bord du lac et de discuter avec des étudiants qui veulent exercer leur anglais.

pizzhanoi

A 21h30, nous sommes à l’aéroport. La nuit va être longue (ou courte selon le point de vue), notre vol étant à 9h20 le lendemain matin. L’aéroport est plus calme que celui de Don Muang, les filles dorment de minuit à 5h, je dors 2/3h entrecoupées et Clément regarde deux films.

aerophanoi

On scotche les sacs

aerophanoi2

Avec 1h de retard, le lendemain matin, notre avion décolle et nous quittons ainsi le sol vietnamien en direction de Kuala Lumpur, en Malaisie.