17 mars, départ pour Pakse, 5h30 de bus local, à défaut d’être confortable, ce n’est pas inintéressant, et pour le prix du ticket de bus, nous avons le sauna gratuit, puisqu’il fait 40° dehors et que bien entendu le bus n’est pas climatisé. Mais comment font les locaux pour être en manches longues et en vestes ???? Nous tournerons à 55 passagers pour 45 places. Nous n’avons pas payé de ticket pour Théa qui est sensée voyager sur nos genoux mais quand Clément propose la place de Théa à un Lao qui est assis sur les sacs de marchandises dans la travée du bus, celui-ci refuse.

Plus de détails : ici par Elia

Pakse n’est pas une ville intéressante, c’est surtout le point de départ des boucles sur le plateau des Boloven, des excursions vers Champassak et/ou vers les 4000 îles. Nous nous en servons de base pour partir vers le plateau des Boloven. Mais avant ça, nous avons vraiment besoin de repos, dans des conditions correctes. Cela fait un moment que nous courrons après ce repos sans réussir à l’attraper et cela devient pesant. Les fortes chaleurs nous assomment un peu.

Après une première déconvenue dans une GH « full », on prend une chambre triple au Pakse Hotel, hôtel de catégorie moyenne. Chambre climatisée, au 6ème étage, SDB très propre, pas de fenêtre. C’est au-dessus de notre budget mais avec le petit déj compris pour 5 (et quel petit déj !! un énorme buffet qui nous permettra de nous en mettre plein la panse !), c’est finalement un bon rapport qualité/prix.

Pas grand-chose à raconter, nous y restons 3 nuits et nos 2 journées se résument à :

-          Lessive à la main

-          Ecole

-          Blog

-          Un tour de manège pour Théa

-          Massages (tous les 5, c’était génial ! Les meilleurs massages que j’ai eus depuis le départ !)

 

DSC04019 (Copier)

DSC04025 (Copier)

 

Les enfants offrent des bonbons aux filles :

DSC04027 (Copier)

DSC04011 (Copier)

 

Mais l’élément marquant de notre séjour à Pakse sera la rencontre d’Aurélie, Sébastien et leurs 3 enfants qui font un tour du monde  à vélo (nous sommes admiratifs !). Du coup, nous passerons des heures dans la salle du petit déjeuner à discuter et dinerons ensemble les 2 soirs. Très jolie rencontre !

DSC04036 (Copier)

DSC04047 (Copier)