15 mars, nous prenons un minibus local pour Savannakhet. Le trajet n’est pas très long pour une fois (environ 2h) et les conditions sont correctes, je partage deux sièges avec Clara et Théa, Clément est au fond avec Elia, ils sont 5 pour 4 sièges.

Nous arrivons donc à destination en début d’après-midi. La température nous semble avoir encore monté d’un cran. Nous nous faisons déposer à une GH repérée dans un guide. Après avoir visité plusieurs chambres, tenté de négocier le tarif en vain et visité une autre GH, nous optons pour deux chambres doubles, assez petites, sans eau chaude (mais vu les 40° à l’extérieur, la douche froide est plus que bienvenue !) et avec la clim…..et des dizaines de moustiques en prime...

Nous y passerons 2 nuits pas très reposantes (une fois de plus) : les matelas sont durs comme une planche et mettent nos dos à rude épreuve. Il fait tellement chaud dehors que les voisins font leurs travaux de 19h à minuit, puis redémarrent dès 5h du matin. Sans parler de la musique, omniprésente…

Nous n’aurons donc pas le courage de partir en excursion à l’extérieur de la ville. Nous nous contenterons de transpirer et de boire de l’eau bien fraiche, mais aussi  de délicieux jus de fruit frais (passion pour Clément et moi, mangue pour les filles)

DSC03981 (Copier)

Nous tenterons de faire un peu d’école mais c’est laborieux, la concentration n’est pas là, les pleurs arrivent….Mais quand je vois les gouttelettes qui perlent sur le visage des filles, je comprends que les conditions sont plutôt défavorables. Je rattrappe un peu du retard accumulé sur le blog. Elia tape son article sur l’école.

Au milieu de tout ça, nous louerons des vélos (10 000 le vélo, on en prend 3 car tous sont trop grands pour Elia) pour déambuler dans la ville.

DSC03978 (Copier)

Nous visiterons le musée des dinosaures, tout petit mais intéressant. Un guide nous emmène dans l’arrière boutique et nous montre les derniers fossiles déterrés (janvier 2016). Il nous présente une rotule plus grosse que la tête de Théa !

DSC03972 (Copier)

Nous nous essaierons également aux selfies devant le soleil couchant sur le Mékong.

20160315_174202red

Nous profiterons de l’ambiance très sympa de la petite place principale, entourés de maisons d’époque coloniale plus ou moins décrépies.

DSC03940 (Copier)

DSC03942 (Copier)

DSC03959 (Copier)

DSC03962 (Copier)

Nous trouverons une délicieuse petite gargote où nous restaurer.

DSC03964 (Copier)

Et puis, il y aura également les habituelles photos dans la rue :

20160315_200625red