10 février, une longue journée…..

 

Ce matin, le réveil est mis à 4h50….Nous avons commandé un taxi « pick-up » pour 5h20….A-t-il peur d’être en retard ? A 4h20, le moteur diesel du véhicule se garant devant notre bungalow (qui équivaut à une toile de tente niveau insonorisation) nous réveille. Impossible de redormir pour la demi-heure restant, je me lève avec Clément et l’aide à faire les sacs. Je suis toujours très patraque. A 5h, nous réveillons les filles puis à 5h20 nous réveillons le chauffeur de taxi en tapant à la vitre, avant de nous entasser à l’arrière de la bétaillère, direction la gare. Il fait nuit, il fait froid. Le train est prévu à 6h07, il n’entrera en gare qu’à 7h pour ne redémarrer qu’à 7h40: et oui, nous sommes en Asie ! Pendant l’attente à quai, des employés réparent fenêtres et portes lol….Déjà plus de 3h que nous sommes levés…

 

Petit tortillard aux banquettes de bois, qui traverse le pont de la rivière Kwai. On trouve un avantage au retard important du train : la traversée du pont se fait de jour : joli paysage !! Une partie du trajet est belle, une autre pittoresque (plantation de bananes, de maïs, villages, buffles…) une autre sans intérêt.

 

DSC09890 (Copier)

DSC09891 (Copier)

DSC09910 (Copier)

DSC09911 (Copier)

DSC09919 (Copier)

DSC09922 (Copier)

DSC09924 (Copier)

 

Le train nous dépose 2h30 plus tard à Namtok (environ 60 km de Kanchanaburi ! ). Là, un chauffeur nous attend et doit nous conduire au Ganesha en nous faisant visiter différents sites :

-          Les chutes de Sayoke noi. Certainement très jolies à la saison des pluies. Pour l’heure, quasiment à sec.

-          Le Helllfire pass : passage creusé dans la roche de 500 m de long pour 26 m de profondeur. Il fut creusé en 1943 par des prisonniers de guerre australiens, en moins de 6 semaines, à la main (pelles, pioches, panier, dynamite), à une cadence infernale (nuit et jour).

DSC09934 (Copier)

-          Des sources chaudes où les filles prendront plaisir à se baigner.

DSC09938 (Copier)

DSC09951 (Copier)

-          Le temple de Thong Pha Phum (à 150 km au nord de Kanchanaburi).

DSC09960 (Copier)

DSC09961 (Copier)

-          Le marché de Thong Pha Phum, très pittoresque où tout, absolument tout, est écrit en Thai. On nous regarde en souriant.

 

Plus on avançait sur notre trajet, moins on croisait d’occidentaux, et plus l’anglais se faisait rare, voir même inexistant ! Notre chauffeur était très gentil et a cherché à discuter avec nous, mais il devait s’exprimer en « thaiglish », on n’a pas compris grand-chose à ce qu’il nous racontait lol.

 

Arrivée au Ganesha park vers 16h. Un site superbe, perdu dans la nature, au bord de l'eau, au milieu des poules, des poussins, des coqs, des chiens et….des éléphants bien sûr !

DSC09981 (Copier)

DSC09982 (Copier)

 

Pour Clément et les filles, la journée fut fatigante car levés très tôt le matin. Pour moi, ce fut difficile car j’étais toujours bien patraque. Par conséquent, j’ai expérimenté la position couchée sur différents supports :

-          Le banc en pierre de la gare,

-          Le banc en bois du train,

-          La banquette arrière de la voiture pendant que Clément et les filles visitaient le temple,

-          Le banc en bois de la gargote où ils ont déjeuné le midi,

-          Puis, une fois arrivés au Ganesha, mon lit où je me suis couchée à peine arrivée pour dormir deux bonnes heures.

Conclusion : le plus confortable, selon moi, et de très loin : le lit lol !

 

11 février, une journée inoubliable…

 

Réveil à 7h30, la nuit fut plutôt très bonne, malgré les chiens et les coqs (avec des bouchons d’oreilles, on oublie tout).

Contre toute attente, je me sens nettement mieux ce matin, et je  dévore au petit déjeuner (en faisant attention malgré tout).

Théa, elle, nous inquiète un peu, elle est patraque, mais finalement ça passe assez vite.

C’est donc plutôt en forme tous les 5 que nous allons pouvoir profiter de cette journée si particulière que nous attendions avec impatience depuis plusieurs mois. Cette journée est à la fois un cadeau de Noël pour les filles et un cadeau d’anniversaire pour moi.

 

Et nous ne sommes pas déçus, nous approchons et passons la journée avec 6 éléphants qui coulent ici des jours heureux !!

 

Ce soir, dans le train de nuit qui nous mène à Chiang Mai, j’ai du mal à trouver les mots pour relater cette merveilleuse expérience, remplie d’émotions ! Une journée au rythme de l’animal : nourrissage, balades sur son dos (à cru, ici hors de question d’utiliser des nacelles pour touristes qui blessent le dos des éléphants – il a donc fallu apprendre à grimper sur le dos de l’éléphant ! Et bien ce n’est pas évident ! Accroché à son oreille, un pied sur sa jambe, on se hisse comme on peut, heureusement la mahout m’a tirée pour m’aider lol), et moment fort : la baignade ! Pour être honnête, Théa a eu peur de la baignade, et Elia a apprécié jusqu’à ce qu'elle se retrouve la tête sous l’eau.

 

DSC00001 (Copier)

DSC00008 (Copier)

DSC00033 (Copier)

DSC00043 (Copier)

DSC00062 (Copier)

DSC00068 (Copier)

DSC00100 (Copier)

DSC00104 (Copier)

DSC00111 (Copier)

DSC00115 (Copier)

DSCN1641 (Copier)

DSCN1655 (Copier)

DSCN1659 (Copier)

DSCN1696 (Copier)

DSCN1708 (Copier)

DSCN1712 (Copier)

DSCN1714 (Copier)

DSCN1717 (Copier)

DSCN1740 (Copier)

 

Nous finirons cette belle journée par une balade en bateau, sous le soleil couchant. On apprécie la beauté des lieux : villages flottants, pêcheurs, falaises se jetant dans l’eau, arbres semi-immergés, foultitude d’oiseaux volant sous le couchant…

DSC00360 (Copier)

DSC00399 (Copier)

DSC00407 (Copier)

DSC00419 (Copier)

 

Un regret : la journée fut trop courte, on aurait adoré pouvoir revivre la même chose le lendemain.

Ce n’est pas tous les ans que je fêterai mon anniversaire à dos d’éléphant !

 

Et les filles ? Votre avis ?

Elia : j’ai préféré la baignade même si je n’étais pas trop à l’aise. Et j’ai bien aimé, c’était super. J’ai préféré Sengdao, la plus vieille du troupeau, 70 ans !

Clara : j’ai préféré quand l’éléphant s’est assis pour que je monte dessus et j’ai aimé descendre de l’éléphant en faisant du toboggan sur sa trompe. C’était une journée super ! J’ai préféré Gintala, la plus rapide ! (ndlr : il est vrai qu’il a été difficile d’avoir des photos de Clara, son éléphante était toujours 500 m devant les autres !!)

Théa : J’ai préféré la baignade. J’ai caressé l’éléphant, sa trompe est très rugueuse. A la baignade, j’ai pleuré car j’avais peur mais c’est quand même ça que j’ai préféré. J’ai préféré Yani comme éléphant.

 

Info + : depuis notre départ de Kanchanaburi et jusqu’au Ganesha Park, nous avons eu l’impression d’être dans une brume permanente, ce qui gâche légèrement le paysage. Il s’agit en fait de « haze ». En ce moment, les Thailandais défrichent « sauvagement » la forêt en brûlant tout, c’est impressionnant. Nos deux soirées au Ganesha, nous avons été témoins de feux de forêt, dont l’un, juste de l’autre côté de la route le deuxième soir. Par conséquent, en ce moment, les éléphants ne peuvent passer la nuit dans la forêt.

Sans titre