Le 9 avril,

Journée relativement calme. Un tour sur les deux marchés, très animés ! Il y a foule, que des locaux ! Nous achetons diverses « patisseries » sur les stands et des barquettes de riz, qui constitueront notre repas du soir.

DSC06838 (Copier)

DSC06847 (Copier)

DSC06852 (Copier)

DSC06862 (Copier)

Travail du métal, des bijoux :

DSC06864 (Copier)

DSC06876 (Copier)

DSC06883 (Copier)

coiffeur au milieur du marché :

DSC06889 (Copier)

 

Nous profitons ensuite de notre chambre climatisée pour faire école, avant de sortir déjeuner et pousser jusqu’à la maison du gouverneur (qui ne vaut pas le déplacement sous la chaleur torride).

 

Nous testons la cantine "noodle dumpling" : c'est top ! Les dumpling sont préparés sous nos yeux avec de la pate "fraiche". On recommande cette cantine aux voyageurs de passage à Battambang. 7000 riels le plat bien copieux, soit 1,75 USD.

DSC06898 (Copier)

DSC06904 (Copier)

DSC06906 (Copier)

 

Sur le chemin du retour, nous traversons un temple. Un moine est en train « d’arroser » un papa et ses enfants. Nous avons déjà assisté à ces scènes à plusieurs reprises au bord des routes, depuis quelques jours. Une sorte de bénédiction ? Le moine voyant qu’on s’intéresse à la scène nous fait signe d’approcher puis fait comprendre aux filles de venir s’installer à côté des locaux. Et hop, c’est parti, il leur jette des bassines d’eau en récitant des litanies. Par 40°, ça les rafraichit bien et c’est plutôt amusant, elles ont du mal à ne pas éclater de rire. Au final, le moine s’amuse également, cela durera 5 bonnes minutes et lui aussi a très envie de rire à la fin.

DSC06912 (Copier)

DSC06923 (Copier)

DSC06937 (Copier)

DSC06951 (Copier)

DSC06953 (Copier)

Une expérience fort sympathique !

 

Au détour d’une rue, c’est ensuite au tour de Clément de se faire rafraichir : la barbe et les cheveux pour « one dollar, sir ».

coiffeur

 

En toute fin d’après-midi, nous partons pour le moment tant attendu de la journée : le spectacle du cirque Phare Ponleu Selpak, dont le nom signifie « la lumière de l’art ». Il s’agit d’un centre pluri-artistique pour les enfants et les jeunes défavorisés. On y forme des artistes dans le domaine de la musique, des arts visuels et du spectacle vivant. Les spectacles de ce cirque sont de renommée internationale.

Je laisse Elia et Théa vous raconter le spectacle. Cette année, le projet de leur école était basé sur le thème du cirque, nous leur avions promis d’essayer de les emmener voir le cirque Phare au Cambodge, si nous le pouvions. Le cirque se produit également à Siem Reap, mais le tarif est bien plus élevé !

Article de Théa et Elia

J’ai apprécié la taille humaine de ce cirque, qui nous a permis d’être installés à 1m de la scène et d’en profiter au maximum. C’était génial, très dynamique !

 

 

Le 10 avril,

 

Ce matin, nous restons un peu au lit, à bouquiner, sans presser les filles. Nous prenons notre petit déj à la chambre, comme tous les matins depuis que nous sommes à Battambang : cannettes de café froid pour les parents, briques de lait pour les filles et petits pains tout chaud que Clément va nous chercher tous les matins à la « bakery », pour la modique somme de 500 riels le pain, soit 12 centimes de dollars.

 

En début d’après-midi, après être retournés déjeuner au "Noodles dumpling", nous partons avec un tuk-tuk qui nous emmène à un village de pêcheurs. Il s’agit d’une communauté musulmane. Les femmes sont presque toutes intégralement voilées de noir.

DSC07145 (Copier)

DSC07157 (Copier)

DSC07164 (Copier)

DSC07173 (Copier)

 

L’étape suivant est le temple Phnom Banan, auquel on accède après avoir gravi 360 marches. Il faut savoir qu’aujoud’hui la température dépasse allégrement les 40° !! Mais il fait moins humide et on supporte. Il parait que la température la plus fraiche de la journée est de 37 degrés ! La montée est ombragée, heureusement ! Ce temple, de type angkorien, est composé de 5 tours. Le site est agréable !

DSC07191 (Copier)

DSC07198 (Copier)

DSC07204 (Copier)

DSC07208 (Copier)

 

Et pendant qu'on visite, notre chauffeur du jour répare son tuktuk lol

DSC07237 (Copier)

 

Avant d’entreprendre la montée des marches, Théa a pris quelques forces en mangeant des insectes grillés et une grenouille ! Ma fille ne cesse de me surprendre, elle qui est difficile, à qui on peine à faire manger des fruits (hormis les mangues ici), des légumes et des crudités, elle qui refuse souvent de gouter les aliments qu’elle ne connait pas, a réclamé sa grenouille grillée et a aimé ça !

DSC07183 (Copier)

DSC07187 (Copier)

 

La dernière étape de l’après-midi est une halte au domaine viticole de Prasat Phnom Banon, à priori le seul vignoble du Cambodge. En tant que Bourguignons, nous ne pouvions pas ne pas nous y arrêter ! Cependant, il n’y a pas de réelle visite, quelques vignes, quelques grappes pourries. Nous avons par curiosité tenté la dégustation. Comme on s’y attendait, cela ressemble plus à du vinaigre que du vin ! Beurk ! Le set de dégustation contenait par contre du brandy, pas mauvais, du jus de raisin, très bon et un jus « ginger and Honey » très spécial, ça arrache la gorge !

DSC07253 (Copier)

 

 

Quelques photos supplémentaires :

 

DSC07181 (Copier)

 

Même en ville, les couchers de soleil sont beaux !

DSC07264 (Copier)

 

 

Crêpier local :

DSC07273red

 

 

cuisine de rue :

DSC07280 (Copier)