Je vais essayer de répondre ici aux questions que l’on nous pose le plus fréquemment concernant notre voyage :

 

1/ Et pour le travail, vous faites comment ?

  • disponibilité de 6 mois pour moi,
  • mi-temps annualisé pour Clément. Ce fut quelque peu compliqué…quelques explications.

2/ Vous partez comment ?

Nous rejoignons Bangkok en avion et, une fois sur place, nous ferons un mix entre les transports en commun locaux (bus, trains, tuk-tuk,…), le vélo, le scoot, nos pieds, l’avion, le bateau (là, j’appréhende, mauvais souvenirs de la traversée Bali/Gili/Bali). Nous pensons louer une voiture dans le nord de la Thaïlande et peut-être en Malaisie. En 2013, Clément a expérimenté presque 3 semaines de conduite en Malaisie, il avait trouvé ça plutôt fun ! Moi, un peu moins. Il faudra cependant lui rappeler que nous aurons des enfants dans la voiture.

Pour ma part, j’ai suggéré plusieurs fois un tour d’Asie en vélo (en limitant le nombre de pays) mais ma proposition n’a pas soulevé l’enthousiasme des foules ! Peut-être un projet futur…qui sait…(pas en Asie, ailleurs…)

3/ Vous restez au même endroit ou vous êtes itinérant ?

Itinérant. Avec des durées variables suivant les étapes, le temps à y consacrer, nos envies, notre fatigue...

4/ Vous dormirez où ? A l’hôtel ?

Hôtels, guesthouses, auberges de jeunesse, chez l’habitant….enfin, bref, ce que l’on trouvera, compatible avec notre budget et nos envies. Pas de nuits à la belle étoile (enfin j’espère !) ou sous la tente.

Nous essayerons de privilégier les chambres familiales quand nous en trouverons, et de négocier 4 couchages pour 5. Théa dormira avec ses sœurs ou ses parents lorsqu’il n’y aura pas de matelas supplémentaire ou que nous ferons le choix de ne pas en demander.

5/ Vous réservez tout avant de partir ?

Non !!!

-        Cela prendrait un temps fou or les préparatifs sont déjà extrêmement chronophages.

-        C’est trop contraignant et oblige à tenir strictement un itinéraire défini avant le départ. Or, à part nos 15 premiers jours en Thaïlande, le reste est extrêmement flou (mis à part les pays visités, les dates approximatives ou précises d’entrée dans les différents pays, Vietnam par exemple puisque nous avons réservé un vol. Pour le reste, il nous faudra tenir compte de la durée des visas).

-        Cela supprime toute tentative de négociation.

Soit nous chercherons une chambre en arrivant à destination, soit nous effectuerons des réservations au fil de l’eau.

Pour l’instant, nous avons réservé quelques chambres en Thaïlande (jusqu’à notre arrivée à Chiang Mai) et ce sera tout avant le départ (c’est déjà plus que ce qu’on pensait, cependant une de nos étapes nécessitait une réservation).

6/ Et les filles ? Elles partent avec vous ?

Déjà répondu : .

7/ Et pour l’école, vous faites comment ?

Si l’école n’est pas obligatoire, l’instruction l’est, d’autant plus que nos trois enfants ont plus de 6 ans. Nous avons donc fait une déclaration d’instruction en famille en suivant les canaux officiels (inspection académique, mairie du domicile, et bien entendu Directrice de l’école et Principale du collège). Cela signifie que pendant la durée du voyage, nous nous engageons à instruire nous-même nos enfants, trois niveaux différents : CE1, CM1 et 5ème. Nous avons également fait le choix de ne pas passer par le CNED.

8/ Ça ne vous fait pas peur de partir ?

Peur, non. C’est un choix mûrement réfléchi. Cependant, la date fatidique du départ approchant, ce serait mentir que de nier avoir des petits coups de stress de temps en temps. Nous espérons bien entendu que tout se passe au mieux.

Mais, à ce stade, nous sommes plutôt pressés de décoller !! En réalité, cela fait même plusieurs mois que nous trépignons !

9/ Valises ou sac à dos ?

Sac à dos, mais sacs au ventre églament.

Clément -> 80 L (Deuter Traveler 80 + 10)             

Estelle -> 65 L (Columbus respira 65)                      

Clara -> 50 L ( Intersport – Mc Kinley maple 50l)                

Elia -> 40 L (idem Clara mais en plus petit et vert au lieu de bordeau)

Théa -> veinarde ! Rien ! Enfin si, un petit sac de 10l qui servira au quotidien sur place.

Bien entendu, Clara et Elia porteront les affaires les plus légères et seront aidées par leur sœur lors des transferts.

A ces sacs, s’ajouteront nos « bagages à main », certainement un sac vanity et 2 ou 3 sacs à dos. (+ 1 sac à main pour moi et un sac banane pour Clément)

La question à 100 000 USD : tout notre attirail rentrera-t-il dans ces volumes ? Réponse dans quelques semaines ;)

10/ Et votre maison ?

On ne vend pas, on ne loue pas, et après réflexion nous n’échangerons pas non plus. On ferme puis on rouvre. On résilie tout ce qui peut l’être avant le départ : internet, forfait mobile. On met le chauffage en hors-gel, on disjoncte ou débranche l’électroménager, on vidange les machines…

Et une onzième en bonus :

11/ Vous avez (tiendrez) un blog ?

Oui mais si vous lisez cet article, vous le savez déjà.