Le 12 juin, nous quittons Kuta pour le village de pêcheurs d’Ekas, au sud-est de Lombok. Nous mettrons une bonne heure en voiture pour l’atteindre. La petite route est jolie, nous traversons des villages, des rizières, nous longeons la côte, nous apercevons le mont Rinjani (le volcan de Lombok) des mangroves….On s’éloigne des sentiers touristiques !

Nous arrivons en tout début d’après-midi à Ekas (environ 300 habitants….et une grosse mosquée qui psalmodie une longue partie de la nuit : jusqu’à 23h le soir, puis à 1h, 3h et 5h du matin…aïe…). Nous longeons dans le Homestay de Rumaji, pêcheur Sasak.

Nous avons deux chambres doubles et nous sommes même surclassés car nous pensions nous doucher au « mandi » (casserole + tonneau d’eau) mais nous avons un tuyau accroché au mur ! Eau "froide" bien entendu mais elle doit sortir à 30°.

Quelques jolies plages devraient également nous tendre les bras ici !

 

Nous logeons à quelques mètres des plages. Sur la première sont amarrés les bateaux des pêcheurs. Ils ont un seul balancier ici. Il suffit de marcher quelques dizaines de mètres et là, on a une longue plage déserte juste pour nous (on n’en demande pas tant) !! On y passe notre premier après-midi.

DSC03078 (Copier)

Les filles jouent avec la fille et des nièces de Rumaji.

DSC03084 (Copier)

DSC03112 (Copier)

DSC03128 (Copier)

DSC03172 (Copier)

DSC03170 (Copier)

 

 

Le 13, nous partons sur le bateau à balancier de Rumaji pour une matinée snorkeling.

DSCN2406 (Copier)

DSCN2412 (Copier)

P1100856 (Copier)

 

 

Mais, en chemin, nous nous échouons sur une ile déserte…..Attention, les photos ci-dessous peuvent faire mal aux noeils ;)

 

DSCN2423 (Copier)

P1100892 (Copier)

DSCN2430 (Copier)

DSCN2448 (Copier)

DSCN2484 (Copier)

 

Nous restons un très très long moment sur notre ilot, à batifoler dans les eaux chaudes de l’Océan Indien. Si le paradis existe, nous venons de le découvrir !!

DSCN2427 (Copier)

DSCN2433 (Copier)

DSCN2530 (Copier)

 

Allez, nous finissons par reprendre le bateau pour nous rendre sur un spot de snorkeling.

DSCN2554 (Copier)

Essentiellement de petits poissons mais de jolis fonds, beaucoup de coraux et une eau translucide.

DSCN2565 (Copier)

Clément s’essaie à la pêche au harpon….sans succès…

DSCN2590 (Copier)

 

Au retour, Rumaji s’arrête à sa cabane à langoustes et nous assistons donc au repas des bêbêtes. Rumaji élève des langoustes qu’il revend ensuite aux chinois qui les achètent aux environs de 50 euros le kilo !! Il achète les « bébés » aux pêcheurs du village (ils proviennent donc de la baie) puis les garde pendant 5 mois. Les langoustes sont nourries exclusivement de poissons ou crustacés. Pas d’antibio, pas de farine, pas de granulés….que du naturel.

DSCN2617 (Copier)

DSCN2622 (Copier)

DSCN2626 (Copier)

 

Nous sommes de retour en début d’après-midi. Une bonne douche, un excellent repas à base de poissons pêchés le matin même par Rumaji, du repos pour les parents, des jeux avec la fille et les nièces de Rumaji pour nos filles. Le bonheur, quoi ! Nous tentons de faire un peu d’école, mais c’est impossible, les filles sont bien trop sollicitées par les enfants locaux, on les laisse jouer, ces occasions ne se représenteront pas.

DSC03184 (Copier)

Avec Lini, Anissa, Amelia, Lina, Maessa, Ibenou

DSC03191 (Copier)

 

En fin d’après-midi, nous sortons nous balader dans le village. De gros nuages menaçants assombrissent le ciel…..L’orage n’est pas loin.

Nous trouvons un sentier gravissant la colline (en tong dans la terre, ce n’est pas facile !). Du haut, nous avons un point de vue sur Ekas, sa mangrove et sa plage. Avec le soleil, cela doit être superbe, nous nous contenterons de la grisaille.

DSC03203 (Copier)

Notre traversée du village attise les curiosités ! Un attroupement se forme, Théa se fait tâter, ausculter, tripoter, caresser….et je crois qu’on lui trouve même un futur mari….lol. Des femmes appellent un homme qui parle anglais et nous discutons un peu avec lui. Il nous explique que les habitants sont contents quand ils voient des touristes. D'après lui, il y a quand même assez souvent des touristes à Ekas : 2 ou 3 en même temps....mais pas tous les jours lol. Bon, à nous 5, on relève la moyenne !

Nous finissons notre balade à côté du début de la mangrove et rentrons par la plage.

DSC03196 (Copier)

DSC03217 (Copier)

DSCN2652 (Copier)

Le timing est parfait, la pluie commence à tomber quelques minutes après notre retour.

 

A suivre...