Ville trépidante, bruyante, polluée, ville de contrastes également !

 

Nous ne comptons plus les « Oh 3 girls ! » « No boy ? » « Where do you come from ? » « France ? cold ! ». Théa fait sensation. Nous y avons été habitués à Bali, mais on retrouve la même chose ici. Et ne croyez pas qu’on nous aborde systématiquement pour nous vendre quelque chose, c’est souvent totalement désintéressé.

Nos premiers pas autour de la GH nous ont conduit un peu au hasard, au bord d’un canal tout d’abord où nous avons fait notre première rencontre :

DSC08996 (Copier)

 

Puis dans une petite rue, nous avons été abordés par un chauffeur de tuk tuk, très gentil et qui nous montre une photo de ses filles, oui oui il veut nous embarquer, et au final on se laisse tenter ! Pour 40 baths, il nous trimballera pendant 2 heures. Et c’est parti pour un tour de tuk tuk au milieu de la circulation anarchique, des taxis, des camions, des bus, des voitures, des motos, mais notre chauffeur est plutôt prudent. Les filles sont ravies !!!! Pensez-vous, première expérience dans un tuk tuk !

DSC09006 (Copier)

Il nous emmène voir the « big boudha », ok, sans plus :

DSC09011 (Copier)

DSC09012 (Copier)

DSC09014 (Copier)

DSC09019 (Copier)

DSC09027 (Copier)

puis le Wat Saket en haut de la Golden Mountain (temple de la montagne d’or), colline artificielle qui culmine à 80 m et d’où l’on a une vue sur BKK. L’ambiance est calme, ça fait du bien. Elia et Théa sont en pleine forme, elles montent les 344 marches jusqu’en haut en courant et jouent du gong.

DSC09036 (Copier)

DSC09037 (Copier)

DSC09046 (Copier)

DSC09052 (Copier)

DSC09066 (Copier)

DSC09070 (Copier)

DSC09082 (Copier)

Au passage, nous lui demandons également de nous arrêter dans un tourist center de sorte à acheter nos tickets de bus pour Kanchanaburi et réserver le train de nuit pour Chiang Mai. Nous ne sommes pas dupes sur le fait qu’en nous y déposant, il touchera une commission sur ce qu'on paiera. Nous avons déjà une idée du tarif du train. Nous restons un moment et à force de négociation gagnons 1800 TBH par rapport au prix initialement proposé. Nous aurions sans doute payé un peu moins en allant nous même à la gare et à la gare routière, mais fraichement débarqués, on a souhaité se simplifier la vie.

Voilà pour la première demi « demi-journée ».

 

Mardi 2 février, après une bonne nuit récupératrice de 13h (moins les insomnies de milieu de nuit pour Clément et moi, liées au jet lag), nous quittons la GH en fin de matinée : il pleut ! Pas grave, on s’assied et on attend tranquillement, 5 min après c’est terminé.

Vue sur le Grand Palais (que nous pensions visiter avant de changer de programme) :

DSC09097 (Copier)

DSC09101 (Copier)

Nous marchons jusqu’au Wat Mahathat que nous visitons et où les filles font des offrandes à Boudhha, à la demande d’une Thai qui leur a donné (sans rien nous réclamer en échange) des bâtons d’encens et des fleurs. Théa est ravie !

DSC09104 (Copier)

DSC09105 (Copier)

Ensuite, la dame nous conseille d’aller sur les klongs aujourd’hui car c’est « bouddha day »  et les Thai font des offrandes sur la rivière. C’est la deuxième fois qu’on nous en parle depuis ce matin, la première c’était l’employé d’un musée en nous indiquant notre chemin. Elle nous note même le tarif que l’on doit obtenir (bien moins cher que celui donné par l’employé du musée), nous écrit tout sur un papier. Ok, merci, on va voir. En sortant du temple, on tombe sur un touriste Thai avec qui on a discuté 10 min plus tôt et qui à son tour nous conseille les klongs, spécialement aujourd’hui. Ok, pourquoi pas ? On change nos plans, il nous appelle un tuk tuk (totalement désintéressé, il ne touche rien dans l’histoire) et négocie même le tarif à la baisse pour nous. Le tuk tuk est sensé nous emmener au débarcadère sans touriste indiqué par la Thai et écrit sur le papier….sauf que là nous devenons des pigeons….le chauffeur nous emmène bien à un débarcadère, on paye bien le prix indiqué sur le papier, on monte bien dans un long tail boat, mais le tour qu’il nous fait faire ne correspond en rien à ce dont nous ont parlé chacune des 3 personnes rencontrées dans la matinée, pas le tour indiqué sur notre carte, aucune offrande en vue, aucun marché flottant….Certes, les filles sont ravies, la balade n’est pas désagréable, nous découvrons un autre visage de Bangkok, mais nous sommes amers, nous avons payé beaucoup trop cher pour le tour dans lequel nous sommes embarqués, cependant nous n’avons aucune maitrise sur le trajet emprunté par le chauffeur du bateau.

DSC09118 (Copier)

DSC09119 (Copier)

DSC09124 (Copier)

 

DSC09136 (Copier)

DSC09145 (Copier)

DSC09146 (Copier)

DSC09151 (Copier)

DSC09155 (Copier)

Bon finalement, on lui demande de nous déposer au Wat Arun, en restauration, dommage, mais splendide malgré tout. Nous restons cependant uniquement dans l’enceinte sans entrer à l’intérieur, marre de payer pour aujourd’hui.

DSC09168 (Copier)

DSC09171 (Copier)

DSC09177 (Copier)

DSC09183 (Copier)

DSC09192 (Copier)

Nous traversons ensuite le fleuve sur une barge, cela nous permet d’observer la vie trépidante de la rivière Chao Phraya : c’est du non-stop : long tail boats, navettes, transports de marchandises sur de grosses barges….et en toile de fond : les buildings !

DSC09203 (Copier)

Retour à pied jusqu’à l’hotel (1h de marche ?). Petit détour dans une petite rue où j’aperçois un marché : typique, pas de touristes alors que les alentours grouillent, marché de poissons séchés essentiellement où des moines font leurs emplettes, les odeurs qui vont avec……On aime jusqu’à ce qu’on tombe sur……………….un rat ! Qu’un Thai trouve très amusant d’attraper vivant avant de lui fourrer sa clope dans la gueule…pauvre rat.

DSC09215 (Copier)

DSC09219 (Copier)

DSC09220 (Copier)

Sur le chemin du retour, nous mangerons notre repas de « midi » (il est aux alentours de 16h30) : des glaces pour les filles achetées au 7/11, suivies de brochettes de poulet frit achetées dans la rue (environ 13 cts d’euros la brochette).

DSC09227 (Copier)

DSC09229 (Copier)

Fin d’après midi au calme, puis école, douche et repas chinois dans un « restaurant » (un peu moins de 10 € pour nous 5 !). Nous complèterons par des mangues achetées dans la rue, elles sont délicieuses et tellement bon marché, il serait dommage de s'en priver !